Skip to content

Travail d’auteure

En ces merveilleuses journées de juillet, je profite de mon travail d’auteure pour savourer cette belle chaleur. C’est vrai qu’il y a des façons bien plus désagréables de bosser.

Cette image montre la vue du paysage devant mon balcon d'où j'effectue mon travail d'auteure.

Ainsi, assise sur mon balcon, écoutant le doux son des cloches des moutons, je m’attelle à la promotion de Shadows. Pour cela, je m’inspire beaucoup d’articles de blogs littéraires qui expliquent très bien ce qu’il faut faire et les choses à éviter.

Mécanisme d’histoire

Spécialement, j’aime beaucoup le blog Mécanismes d’histoire qui est bourré de conseils tant sur la rédaction que sur la promotion. L’auteure de ce blog écrit aussi des livres. Elle partage son expérience et ses outils de travail d’auteure avec les autres, c’est très agréable. Elle nous fournit des fiches pour aider à structurer le récit, pour la description des personnages et plein d’autres choses. Certaines ressources sont gratuites après inscription, c’est très appréciable!

Publiersonlivre.fr

J’aime bien aussi le blog publiersonlivre.fr qui traite spécialement de l’auto-édition. Le créateur a d’abord travaillé dans le numérique, il a découvert le monde de l’auto-édition aux États-Unis où il a pu étudier les techniques qui fonctionnent et ce qu’il vaut mieux éviter de faire. Ayant par la suite lui-même endossé le rôle d’auteur, il nous partage toutes ses clés sur son site. C’est très enrichissant et très intéressant. Il y a des témoignages d’auteurs auto-édités et des conseils pour la promotion sur Facebook, par exemple. On y trouve aussi des comparatifs de plateforme d’auto-édition, des analyses de couvertures et pleins d’autres choses. Il propose également divers services payants notamment la relecture et la correction, la création de couvertures et la promotion.

Mon travail d’auteure

Si tous ces articles m’inspirent énormément et guident quelque peu ma façon électron libre de travailler, j’avoue que je suis ma route en restant fidèle à moi-même et à mon esprit parfois un peu délirant. Ainsi, quand j’écris, je ne prépare rien. J’imagine les événements et les rédige directement. Comme je vous le disais dans mon article « Inspiration », je ne sais jamais trop à l’avance ce qui va arriver à mes personnages. C’est une bonne chose, car cela m’évite de laisser des indices malgré moi et de dévoiler l’intrigue trop tôt. J’espère que je pourrai continuer à écrire de cette façon longtemps sans me prendre les pieds dans mes histoires et qu’elles en deviennent incohérentes.

Pour la suite, après plusieurs relectures personnelles de mon manuscrit et une analyse à l’aide d’un logiciel performant, je le transmets à plusieurs proches, dont mon correcteur attitré 😉 qui a apparemment hâte d’avoir mon prochain manuscrit.

La suite…

J’ai donc reçu en retour le manuscrit de « Captive », mon deuxième roman. Je m’attelle ainsi à la phase de correction intensive qui va me ramener dans cette histoire avant de pouvoir vous y faire plonger avec moi. Dans cette deuxième aventure, nous retrouvons Christophe, que nous avons rapidement découvert dans Shadows. Avec lui, nous nous immergerons dans l’univers fermé des commandos marine…

Published inL'auteureMes livres

Donnez le premier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code