Skip to content

Résilience

Image avec des petits cahiers sur une table. On voit au premier plan un cahier ouvert tenu par des mains. Le mot résilience est écrit à l'encre noir, comme le titre de l'article.

Résilience. Qu’est-ce que la résilience et pourquoi un tel sujet sur ce site.

Définition

La résilience est, selon Wikipédia: “un phénomène psychologique qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme, à prendre acte de l’événement traumatique de manière à ne pas, ou plus, vivre dans le malheur et à se reconstruire d’une façon socialement acceptable.”

Selon moi, je dirais qu’il s’agit de la capacité plus ou moins importante de l’être humain à rebondir quand la vie nous malmène. Bien sûr, le sujet est vaste et complexe et on pourrait faire ici une étude psychologique expliquant comment et pourquoi certains individus semblent montrer plus de résilience que d’autres, mais ce n’est pas ici le sujet qui m’intéresse vraiment, et qu’on se le dise, j’écris des thriller, pas des thèses de psychologie.

Vont-ils survivre?

Alors pourquoi parler ici de résilience? Tout simplement car je pense qu’il s’agit d’un thème récurrent dans mes livres. Mes personnages traversent toutes sortes d’épreuves, plus ou moins tragiques et traumatisantes et la question c’est: vont-ils s’en sortir? Cette question à en fait ici un double sens. Vont-ils survivre physiquement à leurs épreuves? Si oui, vont-ils réussir à rebondir mentalement et se construire ou reconstruire une vie agréable, ou tout du moins acceptable?

S’il est évident que je ne vous donnerai aucune réponse ici – ben ouais, sinon vous n’auriez plus envie de lire mes livres😉 – je pense que cette question nous concerne aussi. Nous avons tous à vivre un jour ou l’autre une épreuve plus ou moins difficile. Comme pour mes personnages un choix s’offre alors à nous. Nous laisser aller, abandonner et attendre de nous faire emporter par la mort. Ou alors nous pouvons choisir de vivre malgré tout et puiser au fond de nous la force de surmonter l’épreuve et de l’utiliser pour construire quelque chose de nouveau.

À mon sujet

J’ai moi-même, comme vous sans doute, déjà traversé un certain nombre d’épreuves et je possède quelques cicatrices çà et là. Mais si je suis là, c’est qu’à priori j’ai choisi la deuxième option 😉 Ces épreuves ont fait de moi la personne que je suis maintenant. Je ne dirai pas que cela a été facile, mais je suis bénie d’avoir été bien entourée dans ces moments-là. J’ai rebondi et parfois ces épreuves sont aussi une source d’inspiration. Ou je pourrais dire que l’écriture est aussi pour moi une sorte d’exutoire.

Heureusement, toutes les épreuves que les personnages de mes romans ont vécues ne sont heureusement pas tirées de mon vécu personnel. Mon imagination est assez développée pour créer ces épreuves sans que j’aie eu besoin de toutes les vivre moi-même.

Conclusion

La question qui se pose est: qu’elle est la limite d’épreuve que mes personnages peuvent encaisser avant de sombrer? S’ils font preuve d’une grande résilience et survivent à tout cela, tant physiquement qu’émotionnellement, où trouvent-ils la force d’avancer? Qu’elle est leur motivation? Pourquoi se battent-ils?

Vous trouverez sans doute des réponses à ces questions dans mes romans que vous trouverez ici.

Published inDiversL'auteureMes livres

Donnez le premier commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code