Skip to content

Apprentissage

Last updated on 31/07/2020

Voilà voilà. J’écris des romans. C’est bien. Maintenant, mon désir est de les partager avec vous. Et c’est là que ça se complique. Je crois que j’ai là un apprentissage à faire car, voyez-vous, je suis au final plutôt solitaire. C’est, je crois, un trait de caractère assez commun chez les auteurs. Mais le problème, c’est qu’en restant dans mon coin à écrire, ben mes livres je les garde du coup pour moi. Or, si j’écris, c’est qu’au fond j’ai envie de partager ces histoires avec vous, de vous inviter à entrer dans mon univers. Du coup, si je veux ce partage, je dois sortir de ma petite bulle et venir vers vous.

C’est ça, finalement, faire la promotion d’un livre: allez au contact de ses lecteurs pour leur dire “Venez, lisez mon livre, je vous invite dans mon monde”. Et c’est là que c’est drôle, face à vous je ne sais plus quoi dire. Mon inspiration s’envole, mon imagination disparaît face à l’intensité de la réalité et j’avoue que, parfois, je me sens bête. Je me souviens qu’on m’a demandé un jour:

C’est quoi ton livre?

C’est vrai, c’est quoi mon livre finalement? Sur le moment j’avoue que je me suis retrouvée un peu perdue à baragouiner trois mots du genre: “Ben c’est un livre, un Thriller et ça se passe à Genève.” Ouais. Avec le recul, je me dis: “Bon heureusement que c’est une connaissance, car présenté comme ça, moi, je n’aurais jamais lu le livre. Du coup, je me demande comment on fait pour parler de son livre? Comment s’exprimer en public, comment définir simplement ce qu’on a passé du temps à écrire. L’histoire de Shadows je la connais par cœur. Logique me direz-vous. Pourtant, il me faut analyser ce que j’ai écrit et y réfléchir avec un autre regard. De quoi parle mon livre finalement? Quels sont les thèmes centraux, qu’est-ce que je partage de moi avec le lecteur? Qu’est-ce qui va attirer, intriguer mes lecteurs, leur donner envie de lire ce roman?

L’apprentissage du partage

C’est en répondant à ces questions que j’en apprends plus sur mon livre, sur mes lecteurs et aussi sur moi. Se dévoiler à ses lecteurs est sans doute la clé pour partager ses écrits, susciter l’envie de lire. C’est ce partage entre l’auteur et les lecteurs, ce point particulier où le lecteur s’identifie à l’auteur et lui donne envie d’entrer dans son monde.

Plus j’en sais sur mon livre, sur moi et plus j’en apprends sur mes lecteurs, plus je serai à même de les rencontrer, de vous rencontrer, là où nous partageons une passion, une vision, ou une opinion commune.

Il s’agit donc de bâtir des relations, de communiquer, d’écouter. Ce n’est pas forcément mon fort, mais bonne nouvelle: ça s’apprend! Alors voilà, j’apprends. Je suis en apprentissage de cette partie du métier d’auteur et je remercie les auteurs des articles: https://publiersonlivre.fr/17-actions-pour-faire-connaitre-votre-livre/ et https://www.mecanismes-dhistoires.fr/parler-de-son-livre-en-public-astuces-et-techniques/ pour leurs précieux conseils.

Published inL'auteure

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code